Forum philosophie
Retour à la liste des messages

Par , le .    [Répondre à ce message]
 

Réponses à ce message :
 
L'opinion et la conviction
Par No Label, le .    [Répondre à ce fil de discussion]


Par Sylvain, le .    [Répondre à ce fil de discussion]
Je pense qu'il faudrait un peu ne pas se contenter de supposer la notion d'opinion comme acquise mais se demander qu'est-ce qu'on entend par la. Suivant la definition qu'on donnera a ce mot, on lui trouvera des proprietes differentes.
Moi j'aurais envie de definir l'opinion comme etant en gros: la donnee de l'ensemble des reponses que chacun donne a chaque question. Ceci, quelles que soient les raisons, bonnes ou mauvaises, qui ont amene la personne a y croire.

Je dis cela, parce que je ne vois pas de distinction tranchee qu'on puisse faire entre les opinions bien fondees auxquelles on peut donner le titre de connaissances, et les opinions erronnees. Toute opinion est fondee sur certaines raisons, meme fausses; la distinction entre les vraies et les fausses raisons, n'a rien de trivial, au contraire elles peuvent se ressembler comme deux gouttes d'eau. Il peut y avoir toute une graduation dans les possibilites d'affinage de la pensee pour verifier une raison dans tous ses details.
Une raison peut etre vraie et bonne en soi dans la limite du fait qu'on ne soit pas au courant de certains faits ou arguments, et devenir fausse a partir du moment ou elle vient a etre confrontee a ces nouveaux faits ou arguments.

Pour repondre au sujet, je dirais: de fait, qu'elle soit vraie ou fausse, l'opinion de chacun est ce qui tient lieu de verite pour lui. Ceci, jusqu'a ce qu'on se decide a travailler aux verifications pour tenter progressivement de diminuer le risque d'erreurs. On trouve alors une autre opinion, ou bien la meme ou une plus nuancee et detaillee, mais dont on est plus sur qu'avant, parce qu'on a diminue le risque d'erreur. Du moins on essaie, et avec un peu de chance les pensees deviennent plus claires et l'opinion est donc plus solide qu'avant. Non qu'avant les pensees aient forcement manque de clarte... mais on arrive a penser que ce qu'on pensait avant etait moins clair que ce qu'on pense maintenant (la preuve c'est que sinon yaka revenir a ce qu'on pensait avant et reessayer de reflechir)... a tort ou a raison....


Par Darla, le .    [Répondre à ce fil de discussion]


Par Sylvain, le .    [Répondre à ce fil de discussion]
Si on parle d'une dictature du "on", c'est qu'on definit l'opinion comme etant celle de la majorite d'une population donnee.
Pour les autres remarques, je crois comprendre que: parfois, l'opinion se definit comme etant ce qu'on pense sur un sujet qu'on n'a pas le temps ou les moyens d'etudier en details mais pour lequel on a besoin d'agir en pratique en fonction d'une reponse ou un point de vue sur le sujet, alors on prend le premier qui nous tombe sous la main pour aller vite.
Ou encore (mais c'est a peu pres pareil) l'opinion peut se definir comme etant ce qu'on pense quand on pense avec ses pieds.

Donc finalement le sujet de dissert c'est une dissertation sur un probleme de vocabulaire: qu'est-ce que je peux bien inventer comme signification que j'aurai envie de donner au mot "opinion" ?.

Retour à la liste des messages

Répondre à ce message
Nom :
eMail :
Sujet :
Texte :    

 


Petite astuce...
Pour mettre une image alignée à droite dans votre texte, tapez <img|right|adresse>. En mettant à la place de 'adresse' l'adresse de votre image.
> Voir toutes les astuces

Accès administrateur:


Auteur du site
Voir aussi en anglais: Anti-spirituality website (avec critique du mouvement Zeitgeist) - Singles Union (mais si, c'est bien de la philo !) - Théorie des ensembles et fondements des mathématiques